20 octobre 2021

Les raisons de la nomination de Jean Luc Ndong Amvame comme attaché de défense auprès de l’Ambassade de Chine au Gabon

Depuis la communication sanctionnant les travaux du dernier conseil des ministres, la nomination du colonel Jean Luc Amvame a fait place à moults interprétations sans fondement réel alors que ce choix est justement lié à la volonté de l’Etat de “s’adapter aux évolutions géopolitiques mondiales et en tirer les conséquences en matière”. Et les aptitudes de Jean Luc Ndong Amvame ont fait pencher la balance en sa faveur.

Avoir les meilleurs au service de l’Etat et de la nation gabonais. Tel est la volonté du gouvernement qui, désireux de ne pas manquer le train en marche de l’évolution géopolitique mondiale dans le but d’en profiter au maximum, a décidé de promouvoir le fidèle d’entre les fidèles du président de la République lors du dernier conseil des ministres. En effet, compétent et loyal, l’homme qui a été pendant sept ans (2014-2020) responsable de la sécurité présidentielle et début avril, brièvement promu au poste de commandant en second de la Garde Républicaine, occupera désormais le poste d’attaché de défense auprès de l’Ambassade de Chine au Gabon.

Selon une source au palais rénovation joint par nos confrères de Lalibreville, « Au tournant des années 2000, la Chine est devenue le premier partenaire économique du Gabon. L’Empire du milieu est aussi en passe de devenir la première puissance mondiale au XXIème siècle et, à ce titre, une puissance militaire. Il faut en tirer les conséquences ».

Raison pour laquelle, contrairement aux spéculations sans fondement qui courent, Ali Bongo Ondimba a souhaité nommer un de ses hommes de confiance à un poste particulièrement stratégique.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x