18 juin 2021

Mali : l’armée prend de nouveau les choses en main

Le président de transition du Mali, Bah N’Daw, et son premier ministre, Moctar Ouane, ont été arrêtés ce lundi 24 par des hommes armés à Bamako quelques instants seulement après l’annonce du nouveau gouvernement.

Hier à Bamako, des hommes armés ont pris d’assaut les domiciles officiels du président et du Premier ministre de transition malien avant de les conduire dans le camp militaire de Kati, près de la capitale dans la soirée. En effet, peu après l’annonce du remaniement ministériel, le président Bah N’Daw, le Premier ministre Moctar Ouane, et le tout fraîchement nommé ministre de la Défense, le général Souleymane Doucouré et d’autres ont été arrêtés.

Si les raisons de cette nouvelle rébellion n’ont pas encore été évoquées, elle est, sans nulle doute, la résultante d’un mécontentement de l’armée malienne qui n’a pas tardé à le manifester. Ce d’autant plus que ce serait le colonel Sadio Camara, qui venait tout juste de perdre son fauteuil à la Défense, et le colonel Assimi Goïta, vice-président de transition et leader de la junte pourtant officiellement dissoute, qui sont à l’origine de ce coup de force.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x