28 juillet 2021

Nicolas Nguema n’est qu’en liberté provisoire en attendant son jugement définitif pour corruption et détournement de fonds

Le cofondateur du PLC, Nicolas Nguema, est actuellement en liberté provisoire pour des faits de corruption et de détournement dans l’attente d’un jugement définitif.

Contrairement à ce qui se laissait transparaître, Nicolas Nguema n’est pas innocent dans l’affaire qui l’a conduit devant un juge. En effet, après son audition devant un juge pour une affaire de corruption, concussion et détournement de fonds, le mis en cause a bénéficié d’une liberté provisoire, un fait fréquent lorsqu’on parle de droit, en attendant le jugement définitif. Tout comme Noël Mboumba, le cofondateur du PLC jouit de cette disposition légale.

Depuis quelque temps, l’homme tente de faire croire qu’il est en liberté alors qu’il reste sous le coup de poursuites judiciaires pour sa participation active dans la vente de biens saisis par la justice dans un litige opposant l’État gabonais au groupe Santullo-Sericom. Des faits auxquels il devra répondre. Bien qu’en liberté provisoire, le marteau de la justice juste et équitable prônée par Ali Bongo Ondimba finira par avoir raison de ces actes commis contre les pouvoirs publics.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x