20 octobre 2021

Présidentielle 2023 : la candidature de Robert Menie essuie les moqueries des gabonais

Après avoir dévoilé ses intentions pour la prochaine présidentielle qui se tiendra en 2023, le Président du Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (Sylteg), Jean-Robert Menie, se voit essuyer les pires moqueries du peuple gabonais sur qui il prétend compter.

La candidature de Robert Menie semble ne pas avoir l’écho espéré. En effet, l’homme qui a annoncé sa participation à l’élection de 2023 dans le but, a-t-il assuré, de rétablir l’espoir du peuple et se « projeter ensuite dans la stratégie d’alternance », a vu des vagues de moqueries des internautes s’abattre sur lui.

« Je veux seulement connaître celui qui vous vend le banga à cause de lui tu vois tu planes » ou encore « Qui va même voté pour toi! Il faut arrêter d’utiliser le nom de Dieu pour atteindre tes objectifs ». D’autres ont même conseillé de continuer à prendre les « cotisations chez les transporteurs et laisser tomber tes hallucinations sur le pouvoir ». Un, plus virulent, s’est interrogé sur sa capacité à gérer un pays alors qu’il a du mal à tenir les transporteurs. Secteur dans lequel il est président d’un syndicat.

Bien que l’homme soit déterminé, comme d’autres acteurs politiques, « à proposer une autre manière de faire et de gérer », une chose est sûre, c’est sans l’approbation du peuple gabonais qui attend plus que de simples mots pour un potentiel candidat à la présidentielle.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x