19 octobre 2021

Retrait du contingent Gabonais de la RCA : le président centrafricain regrette avoir été mis de côté par l’Onu dans la prise de cette décision

Lors de l’entretien avec le président gabonais, Ali Bongo Ondimba ce mercredi 13 octobre, le chef de l’État centrafricain, Faustin Archange Touadera, a laissé entendre que son pays n’était pas associé à la prise de la décision de l’ONU concernant le retrait des soldats gabonais de la mission de paix dans ce pays en crise depuis plusieurs années.

L’organisation des Nations unies semble avoir pris de façon unilatérale la décision de retirer le contingent gabonais de la RCA après des accusations infondées d’abus sexuels sur 5 filles. C’est du moins ce qui ressort de l’intervention du président centrafricain à l’issue de l’audience que lui a accordé son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Déçu de cette prise de décision précipitée sans être consulté, Faustin Archange Touadera a émis le souhait d’être mêlé dans la suite de l’enquête afin que les responsabilités soient établies et que des réparations soient accordées aux éventuelles victimes qui sont « des compatriotes centrafricaines ».

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x