27 octobre 2021

Rose Christiane Ossouka annonce l’allègement sous condition des mesures restrictives

Le Chef du gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda, a, au cours d’une communication publiée ce vendredi 19 février fait savoir que les mesures actuelles de lutte contre la covid-19 pourraient connaître un allègement en mars prochain. Un allègement qui ne sera effectif que sous condition.

L’allègement tant voulu par le peuple gabonais est entre les mains de ces derniers. En effet, dans une récente communication, le chef du gouvernement a émis l’hypothèse d’un allègement pour le mois de mars à condition que le nombre de contaminations journalières passe en deçà des 50 cas. Un fait réalisable grâce à l’application des gestes barrières.

« Si nous parvenons à infléchir considérablement la courbe de la pandémie grâce à la stricte application des mesures sanitaires par l’ensemble de la population et à faire retomber en dessous de 50 le nombre de contaminations à la covid-19 par jour, les restrictions seront alors rapidement allégées », a déclaré Rose Christiane Ossouka Raponda indiquant que selon les prévisions du comité scientifique gabonais, cet objectif devrait être atteint au mois de mars prochain. 

« Nous y parviendrons si nous portons le masque, si nous respectons la distanciation physique et surtout si nous mettons en pratique l’ensemble des mesures barrières mises en place pour freiner cette pandémie », a-t-elle martelé.

Par ailleurs, il serait juste de rappeler que les mesures en vigueur en république gabonaise n’ont d’autres intentions que la protection des populations face à cet ennemi invisible qui continue à faire des dégâts.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x