16 octobre 2021

Saisi par le Chef de l’Etat, Noureddin Bongo Valentin plaide pour un retour de l’eau au Prytanée militaire

Noureddin Bongo Valentin, coordonnateur général des affaires présidentielles, a récemment saisi le directeur général de la SEEG, sur instruction du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, pour qui la formation et l’éducation sont primordiales, afin de remédier à la situation de manque d’eau qui touche actuellement le prytanée militaire de Libreville.

La formation de la future élite gabonaise demeure décidément un secteur clé aux yeux du président de la République. En effet, suite au manque de desserte en eau potable qui perturbe grandement la formation de la future classe militaire et cadre de l’administration du pays, Noureddin Bongo Valentin, saisi par le chef de l’Etat, a rédigé un courrier au directeur général de la SEEG où il militait pour un retour à la normale des conditions favorable pour la formation de ces jeunes apprenants.

A travers la promptitude du coordonnateur général des affaires présidentielles dans ce dossier, on peut aisément lire la détermination et l’importance qu’accorde l’Etat gabonais au secteur de l’éducation et de la formation. Par ailleurs, mis en place par Ali Bongo Ondimba alors qu’il n’était que ministre de la Défense nationale, le prytanée militaire est aujourd’hui une référence internationale en matière de formation des jeunes.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x