26 octobre 2021

Serge Williams AKASSAGA condamne les propos de Bruno Fuchs

N’ayant pas du tout apprécié la sortie du député français Bruno Fuchs, le premier adjoint au maire de Libreville à réagit sur sa page Facebook.

Apitoyante récupération politicienne d’acteurs qui se fourvoient en faisant le nid et l’apologie du rocambolesque libertinage politique, d’un élu national Français, dont les ridicules orientations méprisent l’abondante actualité relative, à la santé et à la relance économique de la métropole, au profit d’opinion, jugement de valeur et/ou hypothétique assertion, sur l’Afrique en général et le Gabon en particulier.

Une ambiguïté absolue que de prétendre inspirer, la promotion et l’accélération du développement économique, culturel et social des États ACP, de contribuer à la paix et à la sécurité, pour un environnement politique stable, en méprisant la souveraineté des États et le respect élémentaire du principe qui consacre que:  » notre Liberté est stoppée au commencement de celle d’autrui « .

En effet, si le brillant silence protecteur et éducateur en la matière, de *Monsieur le Ministre Jean-yves LE DRIAN* , est apprécié autrement que pour taire la crétinerie et l’excès de zèle de *Bruno FUCHS* , alors le bourbier est si abyssal, qu’il faut se garder d’aller au fond, au risque d’y rester.

La République et la souveraineté nationale étant, aux Gabonais la réalité et le management des problématiques Gabonaises.

Serge- Williams Akassaga Okinda

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x