9 décembre 2021

Sylvain N’guessan : l’Elysée “ne respecte pas vraiment les peuples africains et les dirigeants francophones”

Dans une récente apparition sur BBC News, l’analyste politique ivoirien, Sylvain N’guessan est revenu sur la migration constatée des colonies francophones vers les communautés anglo-saxonnes. Et pour l’observateur avisé de la politique, ce phénomène est lié au retard en termes de développement dans les pays francophones, ce d’autant plus que les dirigeants africains n’ont pas le respect que leur doit l’Elysée.

Depuis plusieurs années déjà, plusieurs colonies françaises tentent de nouer de nouveaux partenariats avec la partie anglo-saxonne pour l’accélération de leur développement. Ce phénomène d’après l’analyste politique Sylvain N’guessan est dû au fait que “quand on est anglo-saxon, on est plus enclin à se prendre en charge, on est plus porté sur l’entreprenariat« 

« Le Royaume-Uni laisserait plus de liberté aux dirigeants anglophones, contrairement à Élysée ou au Quai d’Orsay qui chercherait à tout contrôler. Quand on sort les pays où le PIB est amélioré, leurs efforts en tel ou tel domaine, en termes d’IDH (indice de développement humain), en termes de ‘Doing business’ ou termes d’indicateur de démocratie, on réalise que les pays francophones sont largement en retrait, contrairement aux pays anglo-saxons qui, tant bien que mal, essaient de progresser« , affirme Sylvain Nguessan.

En d’autres termes, les pays membres du Commonwealth ont plus d’opportunités par rapport à ceux membres de la Francophonie, car le modèle de développement de la Francophonie est perçu comme un modèle de domination à l’avantage de la France. Aux yeux de plusieurs observateurs, ce modèle est moins avantageux que celui du Commonwealth.

Il ne souffre donc d’aucune contestation de voir des pays comme le Gabon, le Togo, le Tchad et d’autres pays francophones qui cherchent à rejoindre le Commonwealth. Ce d’autant plus que « les Français, c’est des gens qui avaient un style de domination, à la limite même, ils avaient une sorte de condescendance par rapport aux pays colonisés, tandis que le style anglais évidemment accorde une certaine liberté et une importance aux pays« , rappelle Bacary Domingo Mané.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x