27 octobre 2021

Vaccin anti-covid : en raison des problèmes de conservation, le Gabon exclut le vaccin Pfizer de sa liste

Lors du conseil présidentiel qui s’est tenu ce 11 janvier sous la houlette du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, en vue de traduire en acte le plan de vaccination anti-covid, il en ressort que le Gabon se passera du vaccin du laboratoire américain Pfizer pour ses difficultés de conservation.

Engagé à protéger coûte que coûte les populations gabonaises contre la pandémie mondiale qu’est la covid-19, le chef de l’État a convoqué hier une réunion de riposte. Une rencontre au cours de laquelle il a été décidé de ne pas recourir au vaccin Pfizer pour le plan national de vaccination anti-covid. En effet, ce vaccin de bonne qualité et très efficace, d’après nos confrères de Lalibreville, se conserverait difficilement.

« C’est un arbitrage qui est fait au niveau de notre pays et en aucun cas un jugement sur la qualité de la solution proposée par ce laboratoire (…) Si nous retenons ce vaccin, il risquerait d’y avoir un problème de conservation car celui-ci doit l’être à une température extrême de – 70 degrés (contre – 20 degrés par exemple pour son concurrent Moderna, NDLR). Il ne s’agit clairement pas de l’option la mieux adaptée au cas spécifique de notre pays », a indiqué la source de ce média en ligne.

Toutefois, le Gabon compte recourir à un vaccin sûr et homologué par l’OMS à l’exemple de Moderna (États-Unis) et AstraZeneca (Grande-Bretagne). Entre-temps, les populations sont invitées à plus de vigilance et au respect des mesures barrières au vu d’une hausse de cas positifs observée depuis plusieurs semaines déjà. De peur de retomber dans un reconfinement qui n’arrangerait personne.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x