6 décembre 2021

Violences faites aux femmes : plus de 20 000 individus ont déjà appelé le 1404 en deux mois

Invitée de l’émission “Face à Vous”, la ministre des Affaires sociales, Prisca Koho Nlend, est revenue sur l’engagement du gouvernement dans la lutte contre les violences domestiques et a par ailleurs fait savoir que le numéro vert, mis en place pour dénoncer ces violences, a déjà enregistré plus de 20 000 appels en deux mois.

Mise en place par le gouvernement gabonais afin de dénoncer les violences faites aux femmes et réduire les inégalités entre les genres, le 1404 est fortement sollicité depuis sa mise en service le 30 avril dernier. En effet, lors de son passage à l’émission Face à vous, Prisca Koho Nlend, ministre des Affaires sociales et des Droits des femmes, a annoncé plus de 20 000 appels enregistrés par le Call Center.

Dès l’appel, les agents du call center procèdent à l’orientation des victimes après les violences physiques ou morales vers une cellule d’écoute formée pour assurer une écoute bienveillante en instaurant un climat de confiance entre les deux parties. Le membre du gouvernement a, par ailleurs, fait comprendre que leur travail est grandement facilité du fait de leur représentativité sur l’ensemble du territoire. En effet, présents dans « 52 départements du pays, nous avons des travailleurs sociaux partout, on a une équipe de visite à domicile. La particularité, c’est que nous menons des enquêtes », a-t-elle déclaré.

Fortement engagées dans la lutte contre les inégalités, les autorités gabonaises, en tête desquelles le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, et son épouse, entendent mettre tout en œuvre pour atteindre cet objectif commun pour un bien être tous.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x