11 mai 2021

CHUL : après les tensions entre les Sages-femmes et la Direction Générale, l’heure est à l’apaisement

Le dialogue entamé par la direction générale du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) et les sages-femmes de cette structure a permis de ramener le calme et éclairer toutes les zones d’ombre qui ont suscité la colère de ces femmes qui aident à donner la vie.

Fini les mouvements d’humeur. L’heure est actuellement à l’apaisement et à la restauration d’un climat de confiance au CHUL. En effet, après le mouvement d’humeur lancé par ces dernières, la direction générale a tenu à écouter leurs revendications pour un retour à la normale. Après quelques jours de discussions, les sages-femmes se sont vues éclairer sur plusieurs points énumérés dans leurs requêtes.

Au cours des échanges, les femmes en blouses Roses ont été édifiées les primes dites de quotes parts, qui leur seront déversées dès ce vendredi ; du moins l’avance, et le reste des arrières fera l’objet d’un audit entre représentants de sages-femmes et les services financiers compétents. 

Le dialogue tant prôné par le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, vient une nouvelle fois de montrer son efficacité. Par ailleurs, d’autres sollicitations seront étudiées par la direction afin d’offrir à ces derniers de meilleures conditions de travail.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x