20 octobre 2021

Covid-19 : une unité de réanimation supplémentaire installée à l’hôpital militaire d’Akanda

Dans l’optique d’accueillir plus de patients au vu des cas croissants d’hospitalisations liées à la covid-19, l’hôpital d’instruction des armées d’Akanda (HIAA) a récemment procédé à l’augmentation de sa capacité litière.

Les structures sanitaires de Libreville se préparent à ce qui s’apparente à une hécatombe si l’incivisme perdure dans le Grand Libreville. En effet, au vu du nombre de cas de contaminations à la covid-19 et aux hospitalisations que cela entraînent, l’hôpital militaire d’Akanda, de peur d’être submergé, a installé en son sein une unité de réanimation pour augmenter le nombre de lits pouvant accueillir les personnes conduites en réanimation.

Ce projet concrétise les dires du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, qui avait indiqué que nos structures sont prêtes et affûtées pour combattre la seconde vague qui frappe actuellement le pays avant d’inviter les citoyens à la prise de conscience lors de son adresse à la nation le 11 février dernier. “C’est tous ensemble que nous parviendrons” avait-il indiqué.

La mise en place de cette unité de réanimation est la nouvelle fois la preuve de l’engagement des autorités dans la lutte contre la pandémie et leur profond désir de préserver les vies humaines.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x