30 juillet 2021

Guy Patrick Obiang Ndong suspend plusieurs hauts agents de santé à Mouila

En visite inopinée au Centre Hospitalier Régional de Mouila (CHRM), le ministre de la Santé a découvert avec stupéfaction la mauvaise gestion financière et sanitaire pitoyable de la structure. Un fait qui l’a amené à suspendre le directeur des ressources humaines, le major du service des urgences. 

En visite dans la Ngounié, au sud du Gabon, dans le cadre de la contre la propagation de la covid-19, le ministre Santé en a profité pour s’enquérir des conditions de travail et d’accueil de l’hôpital de Mouila. Grande a été sa surprise de constater l’état lamentable des conditions de travail des employés malgré les efforts financiers du gouvernement.

Écœuré par la mauvaise gestion financière et sanitaire du CHRM, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, n’a pas hésité à suspendre plusieurs hauts fonctionnaires de cette structure dont le directeur des ressources humaines et le major du service des urgences. Quant à la directrice de la structure sanitaire, semble t-il aux abonnés absente, elle a écopé d’une demande d’explication pour justifier son absence de plusieurs jours. 

Par ailleurs, les fonds destinés aux malades semble avoir pris une d’autre route que celle des patients. ”Le constat, il est amer ; gestion approximative de cet hôpital, problème de gouvernance, avec un certain nombre de choses que l’homme peut régler et qui sont aujourd’hui dans une situation assez lamentable ”, a déclaré le ministre déçu.

Avant son départ, Guy Patrick Obiang Ndong n’a pas manqué d’enjoindre au président du conseil d’administration et au directeur régional de santé, de mettre en place une série de sanctions capables de servir d’exemple. ”J’ai dans un premier temps suspendu certains responsables de cet hôpital parce que tout simplement, si on veut qu’un hôpital fonctionne de manière optimale, il faut un minimum de discipline. Le gouvernement met des ressources pour nos structures sanitaires. Il est anormal que ces ressources puissent être orientées ailleurs ” a précisé le ministre.

Le ton est donné par le successeur du Dr Limoukou à tous ce qui voudrait faire des deniers publics du secteur de la santé leur bien.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x