23 octobre 2021

Covid-19 : Les bénévoles de la banque alimentaire, “pas si bénévoles”

Alors que de nombreux gabonais s’étaient engagés librement pour aider gratuitement le ministère des Solidarités nationales a distribué les kits alimentaires dans le grand Libreville, certains d’entre eux ont récemment revendiquer une prime Covid-19 pour le travail abattu. 

À l’instar du personnel de santé ou des corps habillés, les supposés volontaires, engagés il y a quelque temps à aider gratuitement Prisca Nlend Koho, ministre des Solidarités nation, dans sa mission de distribution de kits alimentaires, réclament à présent une compensation financière pour ce qu’ils estiment être un travail rendu à la Nation. Pour ces volontaires, ils doivent, un mois après la fin de l’opération, avoir leur argent. « Jusqu’à présent, nous n’avons pas perçu nos perdiems et ça fait 1 mois que nous avons arrêté l’opération dans le cadre de la première phase. Un bénévolat plus de deux semaines mérite salaire », a déclaré un des bénévoles à Gabon Media Time. 

Une situation qui étonne plusieurs cadres du ministère des Solidarités qui ont du mal à comprendre comment des volontaires peuvent réclamer des sous sachant que c’est un service gratuit qu’ils ont rendus. Le seul engagement du ministère à l’endroit des bénévoles aurait été la restaurant et le transport. « Il n’a jamais été question de payer qui que ce soit, sinon ils ne sont plus bénévoles. Le ministère avait prévu de faire une surprise en remettant un bon d’achat à chaque bénévole, une promesse qui a été tenue. Un sandwich tous les jours et une bouteille d’eau parfois, d’un jus. C’est en tout un peu moins de 1500 sandwichs que nous avons assurés tous les matins, avec de l’eau et du carburant pour ceux qui étaient véhiculés. Nous l’avons fait deux mois durant » a avancé une source du ministère à nos confrères de Gabon Media Time.

Pour rappel, l’aide alimentaire, était l’une des mesures prises par le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba afin d’aider les populations à tenir durant les deux semaines de confinement total qu’a connu le « Grand Libreville ». L’effectivité de cette opération s’est matérialisé quelques jours plus tard par la distribution des bons d’achats et les kits alimentaires ; mettant à contribution plusieurs gabonais désireux de manifester leurs solidarités aux plus défavorisés.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x