9 décembre 2021

MANQUE CRIARD DE CASERNES DE SAPEURS POMPIERS DANS LE PAYS

Après le malheureux accident ayant entraîné le décès de Nicaise Bourobou, proviseur du lycée Jean-Baptiste Adiwa à Lambaréné, le sujet de la prise en charge des sinistrés revient en ligne de mire. 

Ces derniers jours, l’actualité a été tristement marquée par l’accident de Monsieur Nicaise Bourobou dont le véhicule a dérapé du pont d’Isaac à Lambaréné pour se retrouver dans les eaux de l’Ogooué. 

Après la chute du véhicule du proviseur dans l’Ogooué, les recherches n’ont pu être entreprises que trois jours plus tard le temps que les pompiers quittent Libreville pour Lambaréné. Ainsi, le véhicule n’a pu être extrait des eaux que plusieurs jours plus tard.  

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la ville de Lambaréné comme plusieurs autres à l’intérieur du pays, ne comporte pas de casernes de pompiers. Seules les capitales provinciales de Libreville, Port-Gentil et Franceville disposent d’unité d’intervention des sapeurs-pompiers. 

Un constat amer qui place les populations concernées dans une situation d’insécurité accrue. En cas d’incident, les populations ne peuvent, en effet, pas bénéficier d’une assistance immédiate après un sinistre. 

Il convient donc aux autorités compétentes de prendre toutes les mesures nécessaires afin que cette situation soit résolue le plus rapidement possible. 

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x