23 octobre 2021

Siège Averda à Libreville

AVERDA POURSUIT LE GABON POUR UNE DETTE DE 23 MILLIARDS.

La société de nettoyage libanaise AVERDA, qui avait la charge du ramassage des ordures dans la ville de Libreville, a déposé une plainte contre l’Etat gabonais pour une dette d’environ 23 milliards de Francs CFA.

La société AVERDA, en activité à Libreville de 2014 à 2019, s’est plaint plusieurs fois de la conduite des autorités gabonaises à son encontreet a souvent contrainte d’observer des mouvements de grèves dus à des défauts de paiement. Pour sa part, l’Etat contestait les factures jugées faramineuses pour les services réalisés.

En septembre 2019, trois mois avant l’expiration de son contrat, AVERDA avait suite à ces problèmes, cessé ses activités transformant la ville en une immense décharge à ciel ouvert.

Après avoir tenté à plusieurs reprises de régler ce différend à l’amiable, la société AVERDA a finalement entrepris de déposer sa requête devant la Chambre de commerce et de l’industrie (CCI) à Paris, en France.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x