15 avril 2021

FIN DE LA SÉRIE DE CONCERTATIONS SUR LA RECONNAISSANCE JURIDIQUE DU MARIAGE COUTUMIER

La série de concertations sur la question de la reconnaissance juridique, a pris fin ce jeudi 15 octobre au palais Léon Mba avec l’intervention du Président de l’Assemblée Nationale. 

Faustin Boukoubi, président de l’Assemblée Nationale s’est retrouvé face aux députés membres de la commission ad hoc chargée du projet de loi sur la légalisation du mariage coutumier. Le Président Faustin Boukoubi a pu se prononcer sur la question marquant ainsi la fin d’une longue série de concertations qui ont permis à la commission de récolter les avis d’un ensemble de personnes représentatifs de la population gabonaise. 

Des avis donnés, non pas dans le but d’influencer la commission, mais pour servir de support afin que sorte de ces travaux une loi qui soit au bénéfice du plus grand nombre.  

“Nous avons eu de très grandes orientations notamment sur la question de la dot qu’il faut maintenir comme pratique donnant lieu au mariage coutumier. Et la grande orientation que nous retenons c’est de passer de la proposition de loi visant la légalisation du mariage pour viser la modification réelle du code civil pour qu’il n’y ait pas deux registres de mariage, qu’il n’y ait pas deux types de livrets de famille opposés”, a expliqué Germain Biahodjow, député du 2ème Siège de M’Vadhy Ivindo. 

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x