19 octobre 2021

Racket : les taximans de Port-Gentil manifestent leur colère

Les conducteurs de taxis de la capitale économique du pays ont décidé de garer, ce lundi 13 juillet, pour manifester leur mécontentement face aux nombreux contrôles et extorsions de sous qui vont avec de la part des policiers.

Depuis ce lundi matin, les taximans de la ville de Port-Gentil, dans l’Ogooué-Maritime, ont procédé au stationnement de leurs véhicules et se sont mis à manifester. Les raisons de cette manifestation seraient les rackettes excessifs dont sont victime les transporteurs en commun de la part des policiers et des gendarmes malgré les documents à jour. 

Excédés par ces abus des hommes en uniforme, ces derniers ont décidé de porter plainte contre les forces de police et de gendarmerie auprès du procureur du tribunal de Port-Gentil pour corruption tout en espérant que ce phénomène va s’estomper. “ Chaque jour nous avons plus de 15 contrôles ; chaque contrôle nous remettons 500 francs au flic sachant que nous sommes à jour dans nos papiers, nous ne voudront plus là “ a déclaré Ousmane, un taximan. 

Voilà une nouvelle affaire d’extorsion qui vient entacher un secteur déjà plusieurs fois cité dans les affaires de corruption. Un corps de métier censé inspirer la confiance et la droiture s’enlise encore plus dans les pratiques qui n’honore pas leur uniforme et ceux à cause des individus à la moralité douteuse. 

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x