23 octobre 2021

UFPDG : LES RESPONSABLES DES “MAISONS DE LA FEMME” EN FORMATION

Les responsables des maisons de la femme du Parti Démocratique Gabonais viennent de prendre part à un séminaire de formation dont l’objectif était de leur inculquer de nouvelles stratégies managériales pour mener à bien leurs responsabilités.


Le séminaire de formation dédié aux responsables des différents centres de formations dits “maison de la femme” a été organisé en vue de leur donner des rudiments et des connaissances innovantes en matière de management.
Les maisons de la femme sont des centres de formations implantés dans les 9 provinces par les femmes du Parti Démocratique Gabonais, dans le but de participer à l’autonomisation de la femme. En effet, au sein de ces structures, les femmes ont la possibilité de se former dans un métier et ainsi s’assurer une autonomie financière.

“Cette rencontre, la première depuis l’existence de vos centres est une occasion qui vous est offerte de renforcer vos capacités de management et d’échanger vos expériences respectives dans la gestion de vos structures de formation”, a déclaré Chantal Mebaley, SGA 5 du PDG.
Au cours de ces ateliers de formations les responsables des centres ont pu renforcer leurs capacités managériales en vue d’une gestion plus optimale de ces centres.

Selon Guy Roger Mbomezom, formateur “Ce séminaire avait pour objectif de donner à ces responsables un certain nombre d’outils au niveau du management, de la gestion administrative, la gestion financière et les relations entre les responsables des maisons de la femme et les responsables administratifs, politiques et les élus locaux et nationaux, afin que chaque entité du parti au niveau local sache les activités qui sont menées”.

Venues des différentes provinces du Gabon, les Directrices des maisons de la femme saluent l’initiative de la responsable des femmes du Parti Démocratique Gabonais.

Au terme de cette enrichissante formation, elles ont désormais toutes les cartes en main pour accompagner du mieux possible les femmes qu’elles accueillent dans leurs centres afin de les conduire vers une meilleure insertion dans la vie active.

Au sortir de ces assises, un lot de 20 machines à coudre industrielle a été remis aux femmes des différents centres.

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Catégories

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x